vendredi 14 août 2015

Napolitain

Aujourd'hui, je vous propose la recette du napolitain que j'avais réalisé il y a un mois environ et que je vous avez montré sur facebook. J'ai trouvé la recette sur le super blog de Perle en sucre et elle est vraiment top ! Je dois avouer, je ne suis pas encore super douée pour rendre un gâteau très joli, mais je vais finir par m'améliorer. En attendant, cette recette est vraiment top, on dirait un vrai Napolitain mais fait maison. Je l'ai fait le matin et l'ai mis au frigo jusqu'au soir et du coup je lai sorti un peu trop tard. Il était bien meilleur le lendemain après avoir passé la nuit à température ambiante ! A vos fourneaux! 




Pour 1 napolitain :   
Pour les gâteaux : 
  • 250g de farine 
  • 200g de sucre
  • 200g de beurre fondu
  • 4 œufs
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 c.à.s de sucre vanillé
  • 1 c.à.s de cacao en poudre non sucré 
  • Une pincée de sel

Pour la ganache au chocolat  : 
  • 150g de chocolat noir
  • 120ml de crème liquide entière

Pour le glaçage blanc  : 
  • 100g de sucre glace
  • 2 à 3 c.à.s de lait
  • Des vermicelles

Préparation des deux gâteaux :

1. Préchauffez le four à 180°C. Dans un récipient mélangez ensemble les œufs, le sucre blond et le sel. Ajoutez ensuite le beurre fondu puis la farine et la levure et mélangez à nouveau. 

2. Séparez la pâte en 2/3, 1/3. Dans la plus grande partie (2/3) ajoutez le sucre vanillé et dans l’autre (1/3) ajoutez le cacao en poudre. 

3. Transvasez la pâte à la vanille dans un moule suffisamment grand pour que vous puissiez découperdeux rectangles.

4. Transvasez celle au chocolat dans un moule plus petit de sorte que vous ayez la même épaisseur de pâte et que vous puissiez découper dedans un seul rectangle

5. Faites cuire chaque gâteau environ 15 minutes en surveillant bien. Démoulez-les délicatement et coupez vos rectangles de même dimension dans chacun d’eux (deux dans le gâteau à la vanille et un dans celui au chocolat) puis laissez refroidir.

Pendant ce temps, préparez la ganache : 

6. Portez la crème liquide à ébullition. Ajoutez immédiatement la crème sur le chocolat  et coupez en carré et mélangez délicatement jusqu’à ce que l’appareil soit homogène. Laissez refroidir à température ambiante

Procédez au montage :

7. Une fois les rectangles de biscuits refroidis, assemblez votre napolitain en alternant une couche de gâteau à la vanille, une couche de ganache au chocolat étalée finement, une couche de gâteau au chocolat, à nouveau une couche de ganache au chocolat et finissez avec le dernier rectangle de gâteau à la vanille (coté extérieur sur le dessus)

8. Laissez prendre 1/2 heure au réfrigérateur

Quelques minutes avant que le temps de réfrigération soit terminé, préparez votre glaçage blanc :

9. Mettez le sucre glace dans un récipient et ajoutez progressivement le lait jusqu’à obtention d’une consistance assez épaisse mais malléable pouvant s’étaler facilement (Attention ! Veillez bien à ce que votre appareil ne soit pas trop liquide).

10. Étalez ce glaçage sur la surface du gâteau en lissant à la spatule (Ne vous inquiétez pas si ça déborde sur les côtés, le gâteau sera retaillé à la fin)

11. Saupoudrez de vermicelle sans plus attendre. Laissez prendre le tout au frais pendant au moins 2 heures. Et enfin, parez (coupez) les bords afin d’obtenir un rendu bien net. 

12. Conservez au frais et sortez-le au moins 1h30 avant de le déguster. 


Trucs et astuces : lorsque vous coupez les bords, pensez à bien nettoyez votre couteau pour éviter de mettre des tâches de chocolat sur la ganache à la vanille.


Emy


Vous aimerez aussi : 
Cake zébré chocolat-pistache

7 commentaires:

  1. Ce napolitain a du faire des heureux...

    RépondreSupprimer
  2. Ohlala c'est un des gâteaux préférés de mon homme je le note!

    RépondreSupprimer
  3. C'est le gâteau que me réclament mes enfants systématiquement pour leur anniversaire avec les copains ! ;) Bises

    RépondreSupprimer
  4. Woua ! J'adore ça. Il a l'air trop bien.

    RépondreSupprimer
  5. J'adore ce gâteau qui est bien gourmand !

    RépondreSupprimer

Laissez un petit mot !